PARCOURS

MUSICAL

Attirée par les danses et les musiques traditionnelles, Jenny s'intéresse au violon à l'âge de 17 ans. Dix ans après, en 2007, elle se passionne pour la musique suédoise et le nyckelharpa, et part vivre en Suède pour intégrer la classe de violon de Kjell-Erik Eriksson et Rickard Näslin à la "haute école populaire" de Birka (Birka folkhögskola). Auprès de ces deux monuments de la musique suédoise, elle découvre et approfondit les styles et les caractères musicaux des différentes régions de Suède, toujours intimement liés à la danse.  En parallèle de ce cursus, elle développe la pratique du nyckelharpa à l'institut Erik Sahlström, la seule école consacrée à cet instrument en Suède.

 

À son retour en France en 2010, elle crée plusieurs formations de musique scandinave et se joint à Jean-Claude Condi (luthier) et Éléonore Billy (musicienne) pour organiser et animer des stages réguliers de nyckelharpa. Toutes ces années, Jenny n'a de cesse de poursuivre ses recherches et ses découvertes musicales. Elle se rend régulièrement en Suède pour se documenter, enregistrer des musiciens, et pour continuer à se former auprès de violonistes et nyckelharpistes renommés : Kalle Almlöf, Mia Marine, Emilia Amper, Josefina Paulsson, Magnus Holmström.

 

Elle s’intéresse également à d’autres musiques de violon qu'elle pratique au gré des voyages et des rencontres. Elle s'initie ainsi à certaines musiques des Balkans auprès de Patrice Gabet en France, de Beata Salamon en Hongrie, et participe à plusieurs masterclass d'Ivan Varymezov et Efren Lopez au Labyrinth musical workshop en Grèce. Elle étudie pendant deux ans les répertoires des violoneux du Massif Central auprès de Françoise Étay et de Philippe Ancelin au Conservatoire de Limoges où elle obtient un DEM (Diplôme d’Études musicales) en musique traditionnelle (2017). Son grand intérêt pour les questions de transmission l'amène également à passer le DE (Diplôme d’État) de professeur de musique au Cefedem Auvergne-Rhône-Alpes (2019).

Aujourd'hui Jenny est musicienne et pédagogue. Elle joue pour des concerts, bals et stages de danses. Elle anime des stages de musique où elle a recours principalement à la transmission orale. Elle enseigne également le violon, le nyckelharpa et l'éveil musical dans une école associative depuis 2018 (Saint-Germain au Mont d'Or, 69), avec pour projet de faire de la musique un lieu de partage, de confiance, de plaisir et de création.

Ses explorations des musiques traditionnelles et son enthousiasme pour la recherche se concrétisent actuellement dans un parcours universitaire en ethnomusicologie (Master of arts en ethnomusicologie, Genève-Neuchâtel).